Microscopes à fluorescence miniaturisés

Les observations de circuits neuronaux chez des animaux en mouvement libre comme des souris ou des rats nécessitent un microscope à fluorescence portable attaché à des canules d'imagerie implantées de manière chronique dans le cerveau de l'animal. Au milieu du spectre visible, la diffusion et l'absorption à travers le tissu cérébral limitent l'imagerie à environ 150 µm. L'imagerie limitée à ces profondeurs à partir de la surface du cerveau peut être réalisée sans insertion de lentilles relais entièrement en verre. À des profondeurs cérébrales plus importantes, il est absolument nécessaire d'utiliser des systèmes de lentilles relais qui peuvent consister en des lentilles homogènes ou à gradient d'indice qui mettent l'image au point sur l'objectif du microscope et réduisent efficacement le chemin optique à travers le tissu cérébral.

EN FR