Photométrie à fibre avec mini cubes de fluorescence (1-2 sites)

Le Fluorescence Mini Cube (FMC), un système pré-assemblé de filtres, de collimateurs optiques et de réceptacles FC (ports), combine toutes les lumières d'excitation vers le port d'échantillon et sépare la lumière de fluorescence provenant du port d'échantillon. Sa classification est basée sur le nombre de ports de 3 à 7. Certaines expériences nécessitent un FMC avec plusieurs excitations et canaux de détection, un canal d'activation/silence optogénétique optionnel, etc., affectant directement le nombre de ports FMC. Initialement, tous les ports utilisaient des fibres optiques pour se connecter aux sources lumineuses, aux détecteurs et à un échantillon testé. Cependant, l'élimination des connexions par fibre aux détecteurs et aux sources de lumière LED améliore considérablement la détection du signal tout en simplifiant la configuration et en la rendant plus compacte et moins fragile. Par exemple, fixer le détecteur de fluorescence directement au FMC entraîne une augmentation de 30 % de la transmission du signal. Un FMC de 2e génération avec LED(s), détecteur(s) et amplificateurs intégrés a moins de connexions électriques et une seule liaison fibre menant à l'échantillon. Nous proposons toujours des cubes avec des prises FC sur tous les ports et ceux avec des détecteurs intégrés pour des raisons héritées.
La photométrie à fibre sur un site avec un animal qui se comporte a besoin d'un joint rotatif à fibre optique 1x1 à queue de cochon. En revanche, la photométrie à fibre à deux sites nécessite deux cubes FMC et un joint rotatif à fibre optique 2x2 à queue de cochon.

← Retour sur Photométrie à fibre


EN FR